Correlyce, facilitateur de l’usage de ressources numériques pour la classe

Correlyce, facilitateur de l’usage de ressources numériques pour la classe

Pierre Barbagelata, Directeur adjoint du CRDP de Nice et Jessica Moreno, Chargée de mission TICE et Correlyce au Conseil régional PACA

 c1

c2

c3

c4

c5

c6

c7

c8

c9

c10

c11

La mise en oeuvre du manuel numérique

Juliette Lassalle, Professeur d’HistoireGéographie, collège PierreBertone, Antibes Alain Prost IAIPR Histoire-Géographie, académie deNice.

Objectifs de l’intervention :

Insister sur le côté pratique de la mise en place des manuels numériques.

Rappel sur les conditions du choix de Bertone pour l’expérimentation numérique collège pilote pour les TICE : test TBI depuis 2002 puis ENT depuis 2005.

4 disciplines choisies en mai 2009 : HGE, français : nouveaux programmes ; Anglais ; SVT.

Conditions de la mise en oeuvre en hge :

· 3 professeurs volontaires couvrant les 6 classes de 6ème.

· 15 manuels papier dans chaque classe.

· Chaque élève dispose d’un manuel papier à la maison.

· La version numérique non enrichie est disponible via l’ENT.

· La version numérique enrichie doit être téléchargée sur les ordinateurs familiaux mais peu de familles l’ont téléchargée d’après enquête menée auprès des parents et des élèves fin avril.

· La version numérique enrichie pour le professeur est disponible au collège sur une clé USB pour chaque professeur. C’est un choix de l’établissement. Les modalités de l’accession aux MN proposée par les éditeurs en début d’année étaient trop contraignantes et ne tenaient pas compte des contraintes professionnelles : changements de salle, arrêt de travail imprévu, congé maternité…

· Chaque salle de classe est équipée d’un TBI et d’un vidéoprojecteur ; + un scanner.

Manuels numériques en HGE

Petite démonstration rapide, avec les différentes fonctions.

Pour les élèves :

Quels sont les points positifs en classe ?

· Allège le poids du cartable.

· Capter l’attention des élèves.

· Les faire participer de façon plus active au cours : réponse à l’oral, écriture sur le TBI

· Donner le goût d’apprendre et les aider à mémoriser : quizz en fin de séquence.

· Pas dans une relation d’autorité (mais classes de 24 à 26 élèves et pour moi très bonne classe).

Quels sont les points positifs à la maison ?

· Aide pour comprendre les leçons et pour réviser.

· écoute du résumé de la leçon avec les points forts et les documents

· quizz pour vérifier ses connaissances

Quels sont les points négatifs en classe ?

· problèmes techniques

· capte l’attention de tous les élèves sur un écran, donc difficulté de rythme différencié, d’individualisation du travail des élèves. Ceux qui ont terminé rapidement attendent.

· Place des élèves dans la classe, écran plus ou moins visible.

· Mal aux yeux

Quels sont les points négatifs à la maison ?

· Problèmes techniques de téléchargement ; disponibilité de l’ordinateur familial ; pb d’accessibilité : pas d’équipement informatique ou pas internet.

· Beaucoup trop long à charger. Trop compliqué par rapport au support papier.

· Beaucoup d’enfants aiment manipuler les livres papier et ne souhaitent pas passer trop de temps devant un écran. Pour d’autres, le MN est motivant et les rend plus acteurs de leur apprentissage. C’est plus motivant et évidemment plus ludique : ils apprennent en s’amusant. Ils semblent en tout cas tous assez fiers de participer à cette expérimentation.

Pour les professeurs :

· Allège le poids du cartable aussi.

· Aide à monter des séquences TICE : tout sur le même support ; vidéos, cartes, cours, exercices…

· Interactivité qui reste cependant à développer davantage.

· Questions des droits d’auteur : accès à des ressources légalement disponibles.

· C’est une bonne entrée vers les usages numériques.

· Manque d’inventivité par rapport au support papier. Le MN est trop calqué sur le manuel papier. Il faudrait une conception différente avec par exemple une base papier et une banque de ressources utilisables en plus par le professeur. Il faudrait la possibilité d’enrichir le manuel par le professeur (application qui semble davantage développée sur les manuels numériques de 5ème). Manuel papier et manuel numérique doivent être plus complémentaires.

· Pas de profil type du prof.

Les documents d’accompagnement devraient être aussi numérisés.

Pour les parents :

Avis nuancés. Ils insistent tous sur la complémentarité des deux manuels. Pour eux, les apports du numérique se trouvent davantage dans le travail en classe. Certains trouvent intéressants l’interactivité pour faire des révisions et apprendre les leçons (également en anglais pour la prononciation et les dialogues par exemple). Ils estiment qu’il faut être prudent avec certains enfants qui peuvent se renfermer sur l’ordinateur. D’autres trouvent que c’est un support d’échanges avec les enfants lors de l’apprentissage de ces leçons.

Ils soulignent également les difficultés plus techniques :

· D’abord l’information sur ce que sont les manuels numériques et les possibilités de travail avec.

· L’équipement à la maison.

· L’accessibilité à l’ordinateur, quand il y en a un pour toute la famille et encore, tout le monde n’en a pas.

Points à améliorer :

· Pour le moment, intéressant si on utilise MN et TBI.

· Davantage d’interactivité

· Plus de textes lus avec des voix dynamiques pour les élèves dys par exemple.

· Plus d’exercices intercatifs à faire en ligne.

· Améliorer la pixelisation et la luminosité. Donner la possibilité d’agrandir les images, pas seulement les textes. Intégrer plus de jeux, par exemple comme ceux qu’on peut trouver dans Archeo Junior, mais en version interactive.

Participez à Orme 2018

Le rendez-vous des acteurs du numérique pour l'éducation, les 30 et 31 mai 2018 à Marseille.

En savoir plus

Suivez-nous : @ecriTech (#ecritech9)