Conférence inaugurale

écriTech’2/Conférence inaugurale

accéder au diaporamaDe la lecture à la navigation : quelles compétences médiatiques ? Pierre Fastrez (Chercheur – chargé de cours à l’UCL (Université catholique de Louvain)

accéder au diaporama

Quelles sont les compétences requises par l’activité de lecture avec les médias numériques ? Cette conférence tentera de répondre à cette question, en la replaçant dans le contexte plus large d’un programme de recherche en cours dans le domaine de l’éducation aux médias, concernant la définition du concept de littératie médiatique en termes de compétences, et son opérationnalisation en termes d’activités pédagogiques visant leur développement et d’outils d’évaluation des niveaux de compétence des individus contemporains.

Nous nous appuierons sur une structuration du concept de littératie médiatique en quatre domaines de compétence (écrire, lire, naviguer, organiser) et trois dimensions (informationnelle, technique, sociale). Le croisement de ces domaines et dimensions génère une matrice à douze cellules, permettant de préciser un ensemble de catégories de compétences médiatiques.

En nous centrant sur deux des quatre domaines de compétence précités (lire et naviguer), nous explorerons les spécificités de la lecture à l’ère des nouveaux médias. Dans un premier temps, nous développerons une conception de la lecture comme une activité impliquant une variété de registres sémiotiques, et une diversité de dimensions (du traitement sémantique de l’information à la compréhension des implications relationnelles des discours, aux propriétés expressives les langages, etc.).

Dans un second temps, nous envisagerons les conséquences de l’hybridation entre lecture et navigation dans les médias numériques. Nous montrerons comment la lecture-navigation couple aux exigences de traitement de l’information et de construction du sens celles de maîtrise du dispositif technique. L’interaction avec ce dernier, de par ses propriétés techno-sémiotiques, mobilise des aptitudes différentes de celles requises par la lecture sur papier, au nombre desquelles les aptitudes visuo-spatiales. Cette interaction inclut l’exploration dynamique d’ensembles de données à l’aide d’outils de visualisation graphique.

Nous conclurons en soulignant les exigences que le modèle de la lecture présenté pose en termes de compétences d’intégration et de synthèse à travers les modalités sémiotiques et interactionnelles proposées par les supports de lecture.

 

Participez à Orme 2017

Le rendez-vous des acteurs du numérique pour l'éducation, les 31 mai et 1er juin 2017 à Marseille.

En savoir plus

Suivez-nous : @ecriTech (#ecritech8)