Programme

écriTech’5 se déroulera les 10 et 11 avril 2014 à l’université Saint-Jean d’Angély à Nice.

Programme sous réserve de modifications

 

Jeudi 10 avril – 9h00 – 12h00

09h00 - Ouverture

Frédérique Vidal, présidente de l’Université de Nice Sophia-Antipolis
Claire Lovisi , rectrice de l’académie de Nice, chancelière des universités 
Catherine Becchetti-Bizot , inspectrice générale de l'Éducation nationale, directrice de projet stratégie numérique

10h00 – Présentation du colloque :

Jean-Marc Merriaux, directeur général du réseau CANOPÉ 
Gilles Braun, conseiller du ministre de l’Éducation nationale pour le numérique

10h30 – Présentation de la problématique

Jean-Louis Durpaire , inspecteur général de l’Éducation nationale 

11h15 - Conférence inaugurale

Jean-François Cerisier, professeur des universités, directeur du laboratoire TECHNE (Université de Poitiers)

Beaucoup d’espoirs sont légitimement placés dans les technologies numériques pour un renouvellement des pratiques pédagogiques au service de la réussite des élèves.

Pour autant, la problématique du numérique à l’Ecole ne saurait se réduire à des questions uniquement didactiques. L’usage continu des technologies numériques transforme profondément et durablement les relations de chacun (élève, enseignant, parent … ) à son milieu.

C’est ainsi que notre rapport à l’information et au savoir, à l’espace et au temps, à autrui et même à l’activité est modifié par les caractéristiques propres aux technologies et à leur mise en œuvre. C’est en ce sens que l’on peut parler de culture numérique ou plutôt de culture à l’ère du numérique. C’est aussi pour cette raison que la figure de l’élève connecté questionne la forme scolaire elle-même.

L’efficacité de la prise en compte des technologies numériques à l’Ecole repose sur une compréhension approfondie de ces changements. Les travaux de recherche sur la dimension culturelle des usages des technologies numériques contribuent à éclairer cette question et feront l’objet de cette conférence.

Jeudi 10 avril - 14h00 – 17h30

Table ronde – 14h00-15h30 

Piloter un établissement connecté

Jeudi 10 avril – Après-midi

Problématique de la table ronde :

La table ronde cherchera d’une part à cerner la notion d’établissement connecté, d’autre part à préciser en quoi le pilotage d’un tel établissement ou d’une telle école est affecté par le numérique.

Sur les aspects définitoires, on s’interrogera sur les voies pour devenir un établissement connecté dans la société numérique, sur les degrés de connexion, sur l’intensité des échanges, sur les acteurs ou bénéficiaires de cette connexion, sur les plus-values éducatives et pédagogiques…

Quant au pilotage, il englobera à la fois des aspects de politique de formation et de vision à long terme, des contenus des enseignements (éducation aux médias et à l’information), de responsabilisation des acteurs et des aspects plus pragmatiques et opérationnels relatifs à la vie dans des réseaux où le temps est quasi aboli.

La question de la « vie » des élèves dans un monde numérique sera posée.

Modérateur :

Intervenants :

  • Michèle Caine, IA DASEN d'Ille et Vilaine, académie de Rennes
  • Eddie Playfair, principal de NewVic (Newham Sixth Form College)
  • Capucine Vigel, proviseure du lycée Simone Weil, académie de Dijon
  • Guy Josselin, principal du collège Léonard de Vinci, académie de Rennes
  • Pascal Plantard, chercheur au CREAD, maître de conférences à l'Université Rennes 2, académie de Rennes

Ateliers – 16h00-17h30

Atelier A : Le collège Léonard de Vinci, piloter et évaluer un collège connecté

Animateurs :  Guy Josselin, principal du collège Léonard de Vinci, académie de Rennes, Didier Perret, coordonnateur du réseau résENTICe, académie de Rennes

Intervenants : Pascal Plantard, chercheur au CREAD, maître de conférences, Université Rennes 2, académie de Rennes, Jacques-Olivier Martin, professeur certifié de Lettres Modernes, formateur TICE, académie de Rennes, Agnès Giannantoni, professeure certifiée de Mathématiques, académie de Rennes

L'atelier propose de présenter les particularités du projet numérique du collège Léonard de Vinci de Saint-Brieuc, qui s'interroge sur l'accompagnement des changements humains liés à l'entrée de l'école dans l'ère du numérique.

- Faire vivre un projet de collège connecté : est-il possible de formaliser un protocole ?

- Évaluation : Technographie d'un collège connecté. Identifier les principales évolutions d'un écosystème (collège connecté, quartier, ville, académie). Compréhension de la façon dont le développement du numérique s'inscrit durablement dans les pratiques. Acculturer plusieurs communautés aux démarches de recherche en immersion.

- Quelles contributions de la Direction pour accompagner l'innovation ? Les organisations, les freins et les conditions de la réussite.

- La dimension humaine : comment créer une dynamique impliquant l'adhésion de tous ?

Atelier B : Le lycée Pilote Innovant (LP2I), pratiques innovantes en établissement

Animatrice : Evelyne Azihari, proviseure du lycée Pilote Innovant International, académie de Poitiers

Intervenants : Pierric Bergeron, professeur-documentaliste au lycée Pilote Innovant International, académie de Poitiers, Hélène Paumier, enseignante de lettres au lycée Pilote Innovant International, académie de Poitiers, Antoine Coutelle, professeur d'Histoire et de Géographie au lycée Pilote Innovant International, académie de Poitiers.

Cet atelier a pour objectif de présenter un exemple d'évolutions de pratiques innovantes facilitées par les outils numériques dans le cadre d'un établissement "connecté" :

- Contexte d'un établissement innovant: le LP2i (Lycée Pilote Innovant International)

- L'évolution des pratiques numériques depuis l'origine jusqu'à aujourd'hui

- La place du numérique dans les activités disciplinaires et interdisciplinaires: l'outil numérique dans la classe

- La place du numérique dans le parcours des élèves: de l'enseignement des TICEM (technologies de l'information et de l'éducation aux médias) au WEBFOLIO (portfolio numérique).

 

Atelier C : Le collège de la Belle de Mai, stratégie d'un collège ÉCLAIR connecté

Animatrice : Brigitte Jauffret, déléguée académique au Numérique (DAN), académie d'Aix-Marseille

Intervenant : Dominique Tesoriere, principal du collège de la Belle de Mai, académie d'Aix-Marseille

Comment le numérique peut accompagner la stratégie d'un collège ÉCLAIR ?

Le collège de la Belle de Mai, qui a été retenu par le ministre de l'Éducation nationale pour être un des collèges pilotes numériques dits connectés dans toute la France, mettra les outils numériques au service de tous : enfants, familles et professeurs, dans le seul but d'améliorer la réussite des élèves.

L'objectif de cet atelier est de rendre compte de la mise en oeuvre du projet numérique d'un collège Éclair.

Atelier D : Le lycée Guillaume Apollinaire, piloter dans un établissement numérique éducatif (ENE)

Animateur : André Marcant, délégué académique au Numérique (DAN), académie de Nice

Intervenants : Véronique Marino, proviseure du lycée Guillaume Apollinaire, Daniel Canova, proviseur adjoint, Ludovic Faubourg, professeur de Mathématiques et référent numérique au lycée Guillaume Apollinaire, académie de Nice, Eric Mazo, responsable du Numérique éducatif, Région Provence Alpes-Côte-d'Azur

L’atelier proposera une présentation d’une équipe de direction accompagnée de son référent numérique pour renforcer les usages du numérique dans un lycée.

Cet atelier offre l’occasion de présenter, pour un établissement qui s’engage dans la mise en place d’un espace numérique de travail,  l’action de l’équipe de direction en termes de pilotage, d’impulsion des usages et de valorisation des équipes.

Il doit permettre de préciser le rôle du référent numérique et l’articulation avec l’équipe de direction. Il ouvre enfin la possibilité de présenter des usages efficients dans l’établissement dont pour certains au  bénéfice d’élèves en situation particulière.

Vendredi 11 avril – matin : 09h00 – 12h30

Table ronde – 9h00-10h30 

Elargir l’espace scolaire et le temps nouveau de la classe

Vendredi 11 avril – Matin

Problématique de la table ronde :

Le numérique rompt les règles d’unité du théâtre classique de la classe.

L’action pédagogique était jadis concentrée en un temps et un lieu clairement définis et délimités : tous les élèves d’une même classe, à une heure donnée recevaient un même enseignement. Le numérique est en cela une révolution qui annule l’espace, comme le dit Michel Serre.

L’organisation temporelle, par l’immédiateté de l’accès au savoir et l’instantanéité des échanges, en est également chamboulée, tout autant que l’unité d’action, qui vole en éclats avec la classe inversée, les travaux collaboratifs, les parcours personnalisés.

La table ronde visera à définir le périmètre de cette révolution en marche et d’en percevoir les réponses pédagogiques.

Modérateur :

  • Yaël Briswalter, délégué Académique au Numérique (DAN), IA-IPR de Lettres, académie de Grenoble

Intervenants :

  • Didier Vin-Datiche, IGEN EVS, ministère de l’Éducation nationale
  • Julie Higounet, chef de projet "Usages du numérique - Premier degré"
  • Jean-Pierre Véran, inspecteur d’académie (h), formateur associé à l’Université Montpellier 2
  • Jean-Paul Moiraud, professeur de Gestion au lycée La Martinière Diderot, académie de Lyon
  • Olivier Rey, responsable du service Veille & Analyses de l’IFE-ENS Lyon - Département Agence Qualité Éducation, académie de Lyon

Ateliers – 11h00-12h30

Atelier A : "Apprendre autrement avec le numérique : projets Educloud et Télésciences dans l'académie de Nice"

Télésciences, exploitation pédagogique d'images de mission sous-marine

Animateur : Patrick Demougeot, IA-IPR SVT, académie de Nice

Intervenants : Lucie Cosentino, professeure de SVT au lycée Rouvière, académie de Nice, Grégory Baudry, professeur de SVT au lycée du Parc Impérial, académie de Nice, David Ragot, adjoint au délégué académique au Numérique (DAN), académie de Nice.

Télésciences est un portail web de vidéos sous marines en très grands fonds. Ces vidéos ont été filmées lors des campagnes scientifiques de l'IFREMER.

L'outil Télésciences permet à l'enseignant de préparer une séquence vidéo en ligne intuitivement en la commentant, en l'annotant, en choisissant quelles sont les données enregistrées et affichées pendant la plongée (température pression, salinité...) et la met a disposition de l'élève dans le cadre d'une activité.

Ce projet est développé conjointement par l'industriel PROLEXIA, l'IFREMER, et l'académie de Nice dans le cadre de l'AAP de l'éducation.

 

Educloud, un jeu sérieux 3D au service de l'enseignement en 6°

Animateur : André Marcant, délégué académique au Numérique (DAN), académie de Nice

 Intervenants :  Frédérique Cauchi-Bianchi, IA-IPR Lettres, académie de Nice, Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, académie de Nice, Jean-Marc Noaille, IA-IPR Histoire et géographie, académie de Nice, Bruno Stisi, IA-IPR Éducation musicale, académie de Nice, David Cohen, professeur d’arts plastiques au collège St Hilaire de Grasse, académie de Nice, Dominique Khaldi, professeure de Lettres au collège Niki de Saint Phalle, académie de Nice, Brice Sicart, professeur d'arts plastiques au collège André Capron, académie de Nice, Jérôme Sadler, IATICE Arts plastiques au collège Niki de Saint Phalle, académie de Nice, Pierre Estrate, animateur à la DAN, IATICE de Lettres, académie de Nice, Juliette Lassalle, professeure d'Histoire et Géographie, animatrice et formatrice de la DANE (Délégation Académique au Numérique Éducatif) de l'académie de Nice,  Fabrice Moizan, directeur de Nvidia (Sophia Antipolis), Vincent Pottier, ingénieur en logiciels de Nvidia (Sophia Antipolis)

EDUCLOUD est un jeu 3D qui transporte l'élève de sixième à l'époque Antique. L'élève est un héros qui vit une aventure extraordinaire. Transporté à Antipolis,il évolue dans cette cité, appréhende les conditions de vie, les relations sociales, il découvre les mythes. Il a des défis à relever, des énigmes à résoudre heureusement la chouette est là pour l'aider.

Ce jeu ouvre de nombreuses pistes d’exploitation pédagogique en lettres, en histoire géographie, en arts plastiques et en histoire des arts. Ce jeu 3D accessible dans le cloud, c'est une autre forme d'enseignement où l'élève est acteur de sa formation et immergé dans la période d'étude de la classe de sixième.

Atelier B : Le collège du Val de Cère, un exemple de mise en place de Centre de Connaissances et de Culture

Animatrice : Mireille Lamouroux, chargée de mission auprès de la directrice de projet stratégie numérique, ministère de l'Éducation nationale

Intervenantes : Monique Vivenot, principale du collège du Val de Cère, académie de Clermont-Ferrand, Naima Horchani-Carton, professeure-documentaliste et de Français Langue Seconde au collège du Val de Cère, académie de Clermont-Ferrand

Comment le Centre de Documentation et d'Information (CDI) dans son repositionnement en Centre de Connaissances et de Culture (3C) intègre et développe les usages pédagogiques du numérique ? Cas du CDI du collège du Val de Cère à Laroquebrou (Cantal- Académie de Clermont-Ferrand) qui permet d’affirmer que le paradigme posé par les Centres de Connaissances et de Culture peut servir de référence au développement des usages numériques au sein de l’ensemble de l’établissement. Ou du moins qu’un Centre de connaissances et de Culture ne peut ni se créer, ni vivre sans une prise en compte, voire une implication, de l’ensemble de la communauté éducative.
Présentation de projets réalisés ou en cours : la conception d’un projet « Citoyenneté numérique  » ; le projet fédérateur « VidéoMémoires » combiné à une résidence d’artiste vidéaste ; le projet fédérateur « Coup de Cœur 3e-2de » ; la restructuration du CDI ; la création d’un espace collaboratif du CDI sur un nouvel ENT ; l’expérimentation académique des 3C et les travaux du Pôle de compétences académique «Documentation »...

Atelier C : Le collège Argote et le lycée du Muy, la classe inversée

Animateur : Olivier Massé, IA-IPR de Lettres, académie de Bordeaux

Intervenants : Marie Soulié, professeure de Lettres Modernes au collège Daniel Argote, académie de Bordeaux, Yves Castel, professeur-coordonnateur DANE, académie de Nice

La classe inversée : qu'est-ce que cette nouvelle pédagogie qui semble avoir fait son apparition grâce au développement de TICE ? Quels en sont les principes, les enjeux et les difficultés ? Tous les enseignements peuvent-ils facilement la concevoir ? Est-ce une simple question d'équipement informatique ?

La pédagogie inversée est une pratique consistant à favoriser la mise en application des notions et la réalisation de travaux pratiques, pendant le temps de la classe, en réduisant le temps requis pour l’exposé magistral. En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais la démarche d’enseignement. Le principe : les élèves ont accès à la leçon, le plus souvent sous forme de capsules vidéo, avant la classe.

Les cours sont à visionner en devoir et les exercices sont à réaliser en classe, avec l’enseignant. Cette démarche pédagogique peut, d’autre part, être enrichie par l’utilisation d’une plateforme de cours en ligne. On peut alors espérer reproduire la scénarisation du cours classique…

Atelier D : Le cours en ligne : utilisation et perspectives

Animateur : Jean-Michel Abolivier, IA-IPR d'Anglais, académie de Nice

Intervenant : Laurent Heiser, professeur d'Anglais au lycée Costebelle, académie de Nice

 Animés par M. Abolivier, IA IPR d'anglais et M. Heiser, professeur d'Anglais et animateur DANE, l'objectif est de montrer comment un parcours sur Moodle peut aider à mieux individualiser le travail et à faire mieux collaborer les élèves entre eux. Cette plateforme, accessible à la fois sur PC ou sur tablettes, permet de créer des parcours en ligne et s'avère être un outil intéressant pour les professeurs de langues afin de faire travailler leurs élèves pendant le cours, entre les cours ou pour prolonger un travail commencé en classe. 

La plateforme est finalement un bon outil pour développer les compétences orales.

 

Atelier E : Le cours en ligne/l'école inversée : pour une meilleure maîtrise de l'orientation

Animateur : Hervé Beauvais, proviseur du lycée Les Eucalyptus, académie de Nice

Intervenants : Sébastien Francheteau, professeur d'électrotechnique, Jean-Christophe Bréjaud, professeur de Lettres-Histoire au lycée Les Eucalyptus, académie de Nice

Afin de faire face aux difficultés que rencontrent certains élèves dans leurs études post-bac, le Lycée Les Eucalyptus construit un projet qui s’intègre dans l’insertion de l’école dans l’ère du numérique. Cette dernière doit devenir un outil pédagogique utilisé largement.

Le principe de ce projet est de proposer aux élèves de baccalauréat qui souhaitent s’orienter vers des études post-bac des modules de cours à distance. Ces derniers, mis en ligne avec un accès protégé et individualisé, couvrent l’ensemble des enseignements : Français, Mathématiques, Physiques, Anglais, Construction, Electrotechnique et Mécanique. Trois niveaux seront proposés : de base, de consolidation et avancé.

Il s’agit donc de développer une action pédagogique permettant l’accompagnement personnalisé des élèves sur le principe de l’école inversée : souhaitant s’orienter vers tel ou tel BTS, ou telle ou telle Classe Préparatoire, s’engageant dans une préparation assidue et une étude sérieuse de ces modules de cours en ligne, les élèves ont accès à ces espaces numériques afin de travailler en autonomie.

Vendredi 11 avril - après-midi : 14h00 – 18h00

Table ronde – 14h00-15h30 

Faciliter l’usage des services et des ressources numériques dans les apprentissages

Vendredi 11 avril – Après-midi

Problématique de la table ronde :

Il ne suffit pas que les outils, ressources et services existent pour qu’ils soient utilisés. Il faut aussi que les conditions d’usage soient pensées et partagées entre tous les acteurs – établissements scolaires, parents, collectivités territoriales. La table ronde s’attachera à dégager les conditions nécessaires pour que :

- les ressources et services soient disponibles, à travers les Espaces Numériques de Travail, à chaque fois qu’élèves et enseignants en ont besoin.

- l’impact de la mobilité et de la généralisation des équipements personnels sur la sécurité des accès soit anticipé.

Modérateur:

  • Alain Thillay, chef du bureau des usages numériques et des ressources pédagogiques - DGESCO Ministère de l'Éducation nationale

Intervenants :

  • François Villemonteix, enseignant-chercheur en sciences de l’éducation à l’université de Cergy Pontoise et maître de conférences
  • Bertrand Cocq, directeur général adjoint du réseau CANOPÉ
  • Jean-Michel Leclercq, directeur délégué du CNED en charge du nouveau programme de soutien scolaire D’Col.
  • Jean-Michel Le Baut, professeur de Lettres au lycée de l'Iroise, rédacteur au Café Pédagogique, académie de Rennes
  • Marie Deroïde, chef de projet ENT et services numériques - DGESCO Ministère de l'Éducation nationale

Ateliers – 15h40-16h40

Atelier A : Démarche de production de ressources par les enseignants dans le premier degré

Animateurs : Pierre Mathieu, directeur départemental du CANOPÉ de Corrèze, académie de Limoges 

Intervenantes : Nelly Tarbouriech, correspondante technologies et ressources éducatives numériques, académie de Grenoble, Géraldine Vareille, professeure des écoles CP, école Clément Chausson, académie de Limoges, Jean-Claude Daon, Maître Animateur Informatique (MAI), IEN Menton, académie de Nice, Valentine Lacroix, professeure des écoles, école Marcel Pagnol, académie de Nice

L'arrivée des tablettes et des ardoises numériques dans le contexte de la classe amène les enseignants à une réflexion sur ces outils individuels qui peuvent leur permettre d'amener les ressources jusqu'à l'élève. Les apps ou les ressources toutes faites sont elles la réponse aux problématiques pédagogiques associées à ces usages ? Cet atelier a pour objectif d'apporter l'éclairage des premiers retours.

Les principaux points à explorer : une ressource, c'est quoi ? ; l'existant en ressources ; le besoin pédagogique dans la classe ; les outils pour produire à destination des élèves ; les perspectives à court et moyen terme.

 

Atelier B : Le collège Sidney Bechet et le collège Victor Hugo, quels projets numériques pour ces collèges connectés ?

Animateur : Jean-Baptiste Rebière, IA-IPR EVS, académie de Nice.

Présentation de l'expérimentation au sein du collège connecté Sidney Bechet où les tablettes sont au coeur des pratiques, en classe et à la maison

Intervenante : Géraldine Mocquais, professeure-documentaliste au collège connecté Sidney Bechet, académie de Nice

La présentation d'un projet créatif pluridisciplinaire nous permettra d'aborder les points clés de notre fonctionnement quotidien : la sécurisation des accès, l'accès aux ressources, la création de productions sur la tablette, ainsi que l'échange des fichiers à l'aide de l'Environnement Numérique de Travail.

Le projet numérique du collège connecté Victor Hugo

Intervenants : Janine Faucher, principale du collège Victor Hugo, académie de Limoges, Lionel Savoldelli, professeur de technologie au collège Victor Hugo, académie de Limoges, Romain Gillie, professeur de SVT au collège Victor Hugo, académie de Limoges

Le collège Victor Hugo a intégré le projet COCON en septembre 2013, cependant les élèves bénéficient d'outils numériques personnels mis à disposition par la collectivité depuis 2008. Une relation étroite avec les partenaires a permis de modéliser un cadre de travail performant. Le projet numérique met en avant les objectifs pédagogique et éducatif du numérique et favorise la promotion de pratiques innovantes des enseignants. Ils sont plus de 60% à saisir quotidiennement leurs cours sur un compte iTunes U que les élèves visualisent en amont de la classe sur leurs tablettes.

Atelier C : Favoriser l'accès, mettre en valeur, diffuser les ressources numériques en direction des élèves, des équipes pédagogiques, des réseaux...

Animatrice : Michèle Ottombre-Borsoni, directrice du CANOPÉ de l'académie de Nice

Intervenants : Corinne Christophe, responsable de l'Atelier Canopé, académie de Nice, Didier Mouren, professeur-documentaliste au lycée Cisson, académie de Nice, Jean-Marie Frizzole, professeur-documentaliste au lycée du Coudon, académie de Nice, Caroline Soubic, professeure-documentaliste au collège Henri Wallon, académie de Nice

Présentation d'un projet Traam de création d'une bibliothèque de livres numériques libres accompagnés de notices BCDI.

Atelier D : Le collège Mendès France, des changements dans les pratiques pédagogiques en collège connecté

Animateur :  Jacques Melerowicz, principal du collège Mendès France, académie de Lille

Intervenante :  Nora Naji-Amelin, professeure-documentaliste, référent numérique, chef de projet Collège Connecté au collège Mendès France, académie de Lille

L’expérimentation de l’usage des outils connectés au collège Pierre Mendès France de Tourcoing comporte quatre directions :

1 - Le démarrage d’une expérimentation lourde avec une classe de 5ème étiquetée « Classe numérique».

2 - Des expérimentations « plus légères » ou diffuses, avec les autres classes, selon la disponibilité du matériel nomade et l’utilisation des moyens numériques existants. 

3 - Une expérimentation, en direction des publics à besoins particuliers notamment avec la solution « BIC-Education». 

4 - Un dispositif expérimental d’aide aux devoirs au centre de ressources et en ligne, de soutien scolaire et de remédiation.

L’entrée dans l’expérimentation collège connecté entraîne de nombreux changements dans la pratique pédagogique : Quels impacts sur la relation à l’enseignant ? Quels sont les modes d’acquisition des savoirs, induits par cette expérimentation ? Comment l’appréhension des espaces évolue-t-elle ? Quels projets innovants ce dispositif peut-il entraîner ? Quelle nouvelle dynamique pédagogique engendre-t-elle ?

Conférence de clôture – 17h00-18h00 avec Daniel Auverlot, inspecteur général de l’Éducation nationale